AMBASSADE DU MALI EN FRANCE
PORTUGAL | VATICAN | MONACO

VISITE DE TRAVAIL DE SEM TIEBILE DRAME A PARIS
20 mai 2019

De retour de Bruxelles où il a participé à la réunion ministérielle conjointe UE-G5 Sahel, SEM Tiebilé DRAME, Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale du Mali a effectué une visite de travail à Paris du 15 au 17 Mai 2019.
Dans ce cadre, le 17 mai 2019, SEM Tiebilé DRAME a été reçu en audience au Quai d’Orsay par son homologue Monsieur Jean-Yves Le DRIAN, Ministre de l’Europe et des Affaires Etrangères.
Lors des échanges, Monsieur Le DRIAN s’est réjoui du nouveau contexte au Mali marqué par la signature d’un accord politique qui a abouti à la formation d’un gouvernement de large ouverture, le 02 mai 2019. Confirmant le soutien de la France au Mali, il a insisté sur la nécessité d’impulser une nouvelle dynamique pour sortir le pays de la grave crise qu’il traverse depuis 2012.
En retour, le Ministre Tiébilé DRAME a remercié la France pour son soutien et sa présence aux côtés du Mali. Il a réaffirmé la pertinence de l’accord politique qui permettra l’organisation diligente, dans un climat apaisé, d’un dialogue national inclusif indispensable pour mobiliser l’ensemble des forces vives autour des défis de l’heure.
Les deux ministres ont enfin échangé sur la situation sécuritaire dans le Sahel en général, et singulièrement au centre du Mali, dans la perspective du renouvellement du mandat de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA).
Au cours de son séjour parisien, le Ministre Tiebilé DRAME a également rencontré de nombreuses personnalités, notamment Madame Louise MUSHIKIWABO, Secrétaire Générale de l’Organisation Internationale de la Francophonie et Monsieur Franck PARIS, Conseiller Afrique du Président Emmanuel MACRON.

Crédit photo : Jonathan SARAGO / MEAE
Ambassade du Mali en France


Lire la suite

RÉUNION TECHNIQUE CEFOM / AMBASSADE A LA CHANCELLERIE

Ce 15 mai 2019, une délégation de la Coordination des Elus Français d’Origine Malienne (CEFOM) comprenant : Amadou Traoré, Président d’honneur, Sokona Niakhaté, Adjointe au Maire de Fontenay-sou-Bois, Djeneba Keïta, Adjointe au Maire de Montreuil, Aïssa Sago, Adjointe au Maire de Aulnay-sous-Bois, Lamine Camara, Adjoint au Maire de Grigny, a participé à une séance de travail avec l’Ambassade du Mali représentée par Tidjani Djimé Diallo assisté de Mata Bagayoko.
Cette réunion technique, qui fait suite à celle du 19 avril 2019, a pour objectif essentiel de faire l’état d’avancement de la préparation de deux forums que la CEFOM envisage d’organiser en partenariat avec l’Ambassade du Mali en France :
– La conférence pour la paix au Mali prévue en juillet 2019 à l’Assemblée Nationale Française ;
– La conférence des Collectivités locales pour la paix au Mali prévue en septembre 2019 à Bamako.
Les deux parties ont convenu de se retrouver dans les plus brefs délais pour finaliser ces dossiers majeurs du programme d’activités 2019 de la CEFOM.


Lire la suite

CONFÉRENCE DÉBAT SUR LE THÈME : LE DROIT AFRICAIN A L’EPREUVE DE LA MONDIALISATION

Le 13 mai 2019, l’Université Paris II Panthéon Assas a abrité une conférence débat sur le droit des affaires et l’entrepreneuriat en Afrique. Cette conférence a été organisée par le MBA Master II d’Assas, Droit des Affaires et Management -Gestion.
Dans un contexte de régionalisation et d’économie en plein essor, l’enjeu de développement du continent africain questionne à la fois le secteur politique et juridique.
Les différentes réformes de nombreux pays africains convergent, à la fois, en faveur des investissements étrangers ainsi que pour une indépendance plus forte : c’est l’enjeu de la réforme portée par l’Organisation pour l’Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires.
Trois conférenciers étaient invités :
– Balla Oumar Cissé, Chef de la Mission Économique et Commerciale de l’Ambassade du Mali en France, représentant Monsieur Arouna Modibo Touré, Ministre de la Jeunesse et des Sports ;
– Maitre Mamadou Ismaïla Konaté, Ancien Garde des Sceaux, Ministre de la Justice et des Droits de l’Homme du Mali ;
– Gibran Freitas, Juriste numérique et Co-fondateur de Legal Tech Africa.
Madame Marie Goré, Professeur à l’Université Panthéon-Assas, Directrice de l’Institut de droit comparé est intervenue en qualité de médiatrice tout au long de cette conférence.
Les présentations ont permis de mettre en exergue :
– L’état des lieux et le contexte actuel de l’économie en Afrique et ses enjeux juridiques ;
– L’entrepreneuriat et les nouvelles technologies entre l’Europe et l’Afrique ;
– La justice en Afrique, accès aux droits locaux et opportunités d’investissement étrangers.
La conférence s’est clôturée par les remerciements de Madame Goré, qui a réitéré sa collaboration avec les étudiant


Lire la suite

Journée d’Excellence de l’Etudiant Malien en France – Qui sont les lauréats ?

 

1 – Doctorat : Chaka KONE (Architecture logicielle /matérielle d’un système de détection des émotions : Université de Nice. 6 publications en Anglais dans des Revues internationales.
Il a fait L3 en Algérie, en Electronique, Spécialité Télécom (Major de promo), il fit son Master en France à l’Université de Nice où il finit 2ème de sa promo.

2 – Master 2 : Ousmane SACKO : Master 2 Sciences, Technologiques et Santé, Spécialité Mathématiques & Modélisation à Paris Descartes. Il obtient la mention Très bien avec 16,84/20 moyenne et Major de sa promo.

3 – Master 1 : Assitan TRAORE : Université de Montpellier. Elle fait le M1 en Monnaie, Banque, Finance, Parcours : Analyse des Risques Bancaires. Elle finit l’année avec 17/20 de moyenne.

4 – Licence 3 : Kadidia DIALLO : Elle fait une Ecole d’ingénieur précisément l’Institut National des Sciences Appliquées (INSA) à Val de Loire. Spécialité : Ingénierie Qualité & Développement durable. Elle finit l’année avec 16,60/20 de moyenne.

5 – Licence 2 : Aminata LY (Économie & Gestion) à FACO Paris. Elle termine l’année avec 13, 41 de moyenne. Elle est entrain de rédiger un mémoire intitulé : « passage d’une crise sécuritaire à une crise économique : Focus sur le cas du Mali ».

6 – Licence 1 : Boubacar DABO (Énergies renouvelables) Université Grenoble Alpes avec 18,049/20 de moyenne.

Rappel : Boubacar DABO 1er National du Bac 2017. au Mali. Ensuite il réussit le Concours d’Excellence et obtint une bourse d’Excellence pour continuer ses études en France en septembre 2017. Il confirme sa notoriété en France en devenant 1er de sa classe en licence 1 Énergie Renouvelable avec une Moyenne au 1er semestrielle de 18,22/20 à l’université de Valence. Cet étudiant particulièrement brillant appelé extraterrestre se retrouve avec 20/20 dans quatre matières et 19,95/20 en informatique – programmation et 19,01/20 en algèbre- analyse.

7 – Allélé Boubou COULIBALY (Doctorante en Biochimie structurale et Biotechnologique, Université Aix Marseille).

Allélé Boubou COULIBALY est actuellement étudiante en 1ère année de doctorat, à Aix-Marseille Université dans la spécialité « Biochimie structurale et Biotechnologie ». Sa thèse porte sur le développement et la caractérisation de nanobodies pour lutter contre le virus Ebola.
Après l’obtention de son diplôme de Baccalauréat en série « Science biologique » avec mention « Bien », Allélé réussit le Concours d’Excellence et obtint une bourse d’excellence pour continuer ses études en France en septembre 2013. De 2013 à 2015, elle entreprit des études en licence Chimie-Biologie à l’Université Joseph Fourier à Valence. En 2015, elle réussit le concours d’entrée à l’école d’ingénieur « Polytech Marseille », parcours «Génie biologique/Biotechnologie ». Concomitamment aux études d’ingénieur, elle s’inscrivit au master de « Bio-informatique Génomique et Biochimie structurale » à Aix Marseille Université, réalisant ainsi un double diplôme « ingénieur et master ».


Lire la suite
Actualités |