AMBASSADE DU MALI EN FRANCE
PORTUGAL | VATICAN | MONACO

La Coopération militaire


Présentation de la Coopération militaire française au Mali

Relevant du ministère des affaires étrangères et du directeur de la coopération de sécurité et de défense, la mission de coopération militaire est en charge des actions à moyen et long terme conduites par la France au profit des forces armées maliennes.
Fondée sur une relation étroite avec les autorités militaires du Mali, traduite concrètement par des conventions de partenariat, cette coopération prend les formes les plus diverses en fonction des besoins ressentis et évalués par les deux parties.
Un effort particulier est consenti au profit du Mali qui accueille à lui seul, deux des quatorze écoles nationales à vocation régionale (ENVR) que la France soutient dans le monde. Ces écoles ont pour mission essentielle la formation des cadres et plus spécialement celle des officiers d’état-major et d’administration des forces armées.
Dynamique est ouverte, la coopération militaire française se veut réaliste et réactive, capable de répondre sur court préavis aux sollicitations du partenaire en fonction des situations et des menaces rencontrées.
Avec une dizaine de conseillers et instructeurs qu’elle met en place au sein des différentes entités, sur terre comme dans les airs, la contribution de la mission de coopération militaire se veut à la fois diversifiée et cohérente.
Au travers d’actions aussi différentes que l’équipement des unités de la garde nationale, l’assistance dans les domaines techniques et la logistique des forces, la fourniture d’équipements terrestres et aériens, le conseil en organisation, elle trouve cette cohérence dans l’appui qu’elle apporte en matière de surveillance du territoire et de sécurité globale. Ouverte à la dimension internationale, la coopération militaire française s’est voulue pionnière dans la formation des officiers africains en vue des opérations de maintien de la paix.
Après avoir initié et conduit la réalisation du projet majeur que constitue l’école de maintien de la paix de Bamako (EMP), la France œuvre en étroite collaboration avec ses partenaires européens et internationaux pour assurer le fonctionnement de ce centre dont la vocation continentale s’affirme de façon croissante.
Dans le même esprit, elle s’attache à promouvoir les idéaux de paix et de sécurité en contribuant à la montée en puissance de la force africaine en attente (FAA) et spécifiquement à celle de la brigade dédiée de la CEDEAO.
Enfin, hors des frontières du Mali, la coopération militaire française assure financièrement et techniquement la formation des meilleurs parmi les militaires maliens, en France comme dans certains autres pays du continent dont elle soutient les centres de formation

Source : Ambassade de France au Mali

Mali – Communiqué de L. Fabius – Accord pour la paix et la réconciliation au Mali (15 mai 2015)

La coordination des mouvements du Nord a paraphé l’accord de paix malien. C’est une avancée importante. J’appelle ces mouvements à signer demain à Bamako l’accord de paix et de réconciliation.
Je rends hommage à la médiation algérienne et particulièrement à l’action de mon collègue Ramtane Lamamra avec lequel nous avons œuvré pour obtenir un consensus. L’engagement des mouvements du Nord n’aurait pas été possible sans la contribution de l’ensemble des acteurs internationaux et régionaux qui ont tous intérêt à la paix et à la sécurité au Mali et que je remercie.
Deux ans après l’engagement français au Mali pour s’opposer à la prise de contrôle du pays par des groupes terroristes, vingt mois après l’élection du Président et de l’Assemblée nationale malienne, c’est une nouvelle étape décisive pour le développement, la paix et la sécurité de tout le Mali.

Source : Ambassade de France au Mali

Cérémonie de décoration : Quatre coopérants français décorés à titre étranger

La nation malienne reconnaissante a magnifié, à travers une cérémonie de décoration à titre étranger des Médailles de Chevalier de l’Ordre National du Mali, à quatre Officiers français en fin de mission dans notre pays. Il s’agit des Lt-Col Michel Durot ; Lt-Col Alain Durant ; Lt-Col Pascal Bertrand et le Capitaine Eric Rossi.H.
C’est le Ministre de la Défense et des Anciens combattants, Tiéman Hubert Coulibaly, qui les a décorés, le 12 juin 2015 dans son département. Cette cérémonie a enregistré la présence de l’Ambassadeur de France au Mali, du Chef d’état-major général des armées, le Général Mahamane Touré.
L’Attaché de Défense de l’ambassade de France au Mali, Jean-Paul Baptiste, s’est exprimé au nom de l’ensemble des décorés. « Je tenais à vous remercier pour l’honneur qui nous a été fait. On ne passe pas 5 ans au Mali sans en garder des traces indélébiles. Avant de faire l’historique des événements qui se sont enchainés depuis 2010 jusqu’à nos jours. Durant toute cette période, la coopération française n’a jamais failli à son devoir, au moment où certains se retiraient, nous sommes toujours restés à nos postes. Soyez certains que la relation franco-malienne est une relation de cœur, elle nous unit par l’histoire et la défense des mêmes valeurs de paix et d’honneur, a-t-il rappelé.
La décoration est un témoignage de reconnaissance au dévouement de certains des valeureux officiers, pour leur travail à la nation malienne depuis le déclenchement de la crise.

Lassana

Ministère de la défense : Décoration de quatre officiers de l’EUTEM en fin de mission

Le Mali est un pays reconnaissant, c’est pourquoi quatre officiers de la mission d’entrainement européen ont été décorés. La cérémonie de décoration a eu lieu en présence du ministre de la défense et des anciens combattants , du chef d’Etat Major général des armées le général de brigade Mahamane Touré et du grand chancelier des ordres nationaux le colonel Major Djingareye Touré. C’est les locaux du ministère de la défense qui ont abrité cette cérémonie de décoration.
C’est le ministre de la défense qui a eu l’insigne honneur de décorer les quatre officiers de la mission européenne bénéficiaire.
Dans son allocution l’attaché de défense de l’ambassade de France a loué les liens fraternels d’amitié qui lient le Mali et la France : « soyez certains que la relation franco-malienne est une relation de cœur, elle nous unit par l’histoire et la défense des mêmes valeurs de paix et d’honneur »a-t-il fait savoir. Et, lui de rappeler que le Mali a bien connu des zones de turbulence à savoir l’émotion d’Aguelhok où des frères d’armes ont été lâchement assassinés, le coup d’Etat militaire du 23 mars 2012 dont les origines remontent à la crise libyenne , l’intervention « SERVAL » et la venue du président Hollande à Tombouctou et à Bamako , l’arrivée de l’EUTEM et de la MINUSMA , les accords de Ouagadougou, les revers militaires de Kidal le 21 2014 . Mais malgré tout a souligné le coopérant militaire le Mali a su se relever en organisant des élections crédibles et transparentes et le tout couronné par l’accord de paix signé le 15 mai à Bamako preuve que le Mali est un pays de paix et de concorde . L’attaché de défense n’a pas manqué de rappeler les bons moments de son arrivée à Bamako en 2010 qui ont été marqués par la glorieuse célébration du cinquantenaire de l’indépendance du Mali avec l’imposant défilé militaire d’une belle armée malienne. Enfin il a souligné que cette expérience malienne a été marqué par la rencontre de frères d’armes, de militaires attachés aux valeurs du Mali : « nous et nos camarades garderons de ce pays un souvenir radieux »a-t-il martelé. Les officiers décorés sont Lieutenant Colonel Michel Durot, Lieutenant colonel Alain Durand, Lieutenant colonel Pascal Bertrand, capitaine Eric Rossi.

Badou S. Koba

Mali – Déclaration de L. Fabius ministre des Affaires étrangères (05 juin 2015)

Je me réjouis du compromis conclu aujourd’hui à Alger entre le gouvernement malien et les mouvements du Nord sur la mise en œuvre de l’accord de paix.
Je salue l’engagement de la coordination des mouvements du Nord à signer cet accord le 20 juin.
Je rends hommage à l’esprit de réconciliation et de compromis démontré par toutes les parties. Je remercie la médiation algérienne, appuyée par les partenaires internationaux dont la France.

Source : Ambassade de France au Mali

 

La Coopération militaire |